jeudi, 07 janvier 2016 10:56

Pascal Bléval - Le Chant de l'Arbre-Mère

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Synopsis

Lorsque les colons d'Altar, planète excentrée de l'empire dranag, signalent la découverte d'une espèce extra-humaine non répertoriée, le Markus IV et son IA Lealbeth® sont envoyés sur place.
Pour cette mission, le commandant Suraya Manariva sera épaulé par une équipe aux talents multiples : deux experts en biologie et sciences comportementale des non-humains, un jeune minéralogiste, un mercenaire révoqué des commandos de choc, une pilote chevronnée et une escouade de robots de combat seront de la partie.
L'étrange disparition des colons d'Altar avant même l'atterrissage du Markus complique bientôt la donne : entre tenter de retrouver les altarites, découvrir l'identité des non-humains et sauver son équipage, Suraya devra faire un choix?

En sera-t-elle capable ?

Editions Pascal Bléval (2015)
Format : ePub
Science-Fiction

Mon avis

L’équipage du Markus IV se dirige sur une planète au fin fond de l’empire dranag où les colons d’Altar ont signalé une vie non répertoriée. Que se passe-t-il encore ?

Sous les ordres du commandant Suraya Manariva, nous retrouvons Nathalia Tcherpova, capitaine et médecin de bord, Lana Jovrain, sous-lieutenant et second du commandant, Vince Chevron, un géologue, Grégory Northon, un spécialiste en psychologie des non-humain, Hank Turner, un ancien membre des commandos de choc et enfin Lealbeth, un IA qui contrôle le vaisseau et les différents robots à bord.

Le capitaine Suraya est au prise avec de nombreux ennuis : tout d’abord sa santé qui n’est pas au maximum, celle de son IA qui retourne en enfance suite à un crash technique, elle doit tenter de retrouver les colons d’Altar, découvrir qui sont les autochtones, sauver son équipage qui va passer un sale quart d’heure...
Le personnage qui m’a le plus troublé est Vince, il est lunatique à souhait. Au départ, on le pense discret, calme, c’est quelqu’un qui obéit aux ordres et il en pince pour Lana. Mais après on se rend vite compte qu’il cache une deuxième personnalité plus explosive. C’est un personnage intéressant.

Nous sommes dans un univers riche, imaginatif, dépaysant... Nous avons le droit à beaucoup de descriptions pour planter le décor de cet environnement chargé en personnages (humains ou non), en actions, en péripéties et rebondissements.
La technologie est intéressante aussi, les protagonistes communiquent directement par la transmission de données dans leur cerveau, si j’ai bien compris, l’IA Lealbeth permet de commander le vaisseau, les robots que ce soient ceux qui sont à l’infirmerie, ceux servant à la maintenant, ou encore les drones d’exploration... L’IA fait tout et c’est une très bonne idée, surtout que l’on dirait qu’elle fait partie de l’équipe avec les réactions qu’elle a, comme une adolescente qu’il faut gérer.

L’écriture est fluide et agréable. On se laisse porter tranquillement par les mots. En plus, j'ai eu le droit à un ebook dédicacé et créé spécialement pour les services presse avec des éléments en plus pour nous, les bloggeurs/bloggeuses. La chance !

Je ne m’attendais pas du tout à ce final, l’histoire n’est pas rose, le happy end n’en est pas forcément un vu tout ce qu’il se passe dans ce roman, mais c’est ce qui rend ce roman de science-fiction beaucoup plus crédible...

Ma note : 7,5 / 10

Je remercie l’auteur pour la découverte de son roman futuriste et captivant.

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.