dimanche, 18 octobre 2015 11:49

Christopher Paolini - L'Héritage, tome 2 : L'Aîné

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Synopsis

Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals, qu’une nouvelle horde de monstres fait son apparition... Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le Conseil des Anciens, sa fille, Nasuada, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d’entreprendre un long et périlleux voyage vers le royaume des elfes, à Ellesméra, où le garçon poursuit sa formation de dragonnier.

Là, il découvre avec stupeur qu’Arya est la fille de la reine Islanzadì. Cette dernière leur présente en secret un dragon d’or, Glaedr, chevauché par un Dragonnier, Oromis, qui n’est autre que le Sageen- Deuil, l’Estropié-qui-est-Tout, le personnage qui était apparu à Eragon lorsqu’il délirait, blessé par l’Ombre. Oromis va devenir son maître. La formation du jeune Dragonnier se révèle éprouvante. Pendant ce temps, à Carvahall, Roran, son cousin, a engagé le combat contre les Ra’zacs. Ceux-ci, persuadés qu’il détient l’oeuf de dragon qu’Eragon avait trouvée sur la Crête, kidnappent sa fiancée. Prêt à tout pour la sauver, Roran comprend cependant qu’il n’est pas de taille à les affronter. Il convainc les villageois de traverser la Crête pour rejoindre les rebelles au Surda, en guerre contre le roi de l’Empire, le cruel Galbatorix. Or, Nasuada, de son côté, emmène au Surda le peuple des Vardens...

Editions Bayard (2010)
793 pages
Fantasy / Jeunesse

Mon avis

La bataille de Farthen Dûr a eu lieu, c’est maintenant le temps de la reconstruction. Ajihad, le chef des Vardens est mort, sa fille Nasuada reprend les rênes et emmène son peuple au Surda où ils seront plus en sécurité. Eragon et Saphira, quant à eux, se rendent à Ellesméra, chez les elfes, pour continuer leur apprentissage auprès d’un autre dragonnier blessé et de son dragon.
Roran découvre la mort de son père et en veut à son cousin. A cause de lui et de son œuf, il se retrouve orphelin et doit protéger Carvahall et sa fiancée des Ra’zacs.

L’histoire se divise en trois protagonistes. J’ai beaucoup aimé la partie sur Roran, il y a beaucoup d’action et nous voyons le changement qui s’opère dans le jeune homme qui souhaite sauver celle qu’il aime mais également tout le village qui le suit. Au fil du temps, il est devenu charismatique et a su se faire respecter et écouter.
Nasuada est également intéressante. Elle doit protéger son peuple et le nourrir. Avec son nouveau statut, c’est devenu une femme forte, une dirigeante qui sait ce qu’elle veut et ce qu’elle doit faire.
Par contre, la partie sur Eragon est, à mes yeux, trop longue. Nous suivons son apprentissage, il n’y a pas d’action, à part lors de son entrainement quotidien. J’ai trouvé trop facile la disparition des douleurs qu’il avait, c’est trop simple, trop « magique ». En plus, il m’énerve. Il devrait prendre son courage en main et agir, comme avec son étrange relation avec Arya, il attend que quelque chose se passe, il est passif, il subit...

C’est un deuxième tome plaisant mais j’en attendais plus surtout au niveau de l’action.

Ma note : 7,5 / 10

Laissez un commentaire

Je reçois beaucoup de spam (en anglais pour la plupart) qui n'ont rien à faire au milieu de tous vos commentaires. Il n'est aucune question pour moi de faire une quelconque modération, mais je suis obligé d'activer l'approbation des commentaires afin de filtrer tous ces messages non désirés.
Votre commentaire sera mis en ligne rapidement.

Le site utilise des cookies pour son fonctionnement et réaliser des statistiques.